. . . . . . . . . . . . un blog conservateur parmi tant d'autres . . . . . . . . . . .

mardi 28 avril 2009

La génération qui vient ...

La génération qui vient sera bien différente. Celle qui découvre le monde actuellement, comme celle qui va bientôt naître, seront bien différentes.

Dans leur monde, un homme noir sera président des États-Unis. Dans leur quartier, à l'école, les jeunes qui feront la loi ne leur ressembleront pas.

Dans leur monde, la discrimination positive règnera, elle qui s'installe aujourd'hui confortablement sans dire son nom. La faveur officielle soutiendra toujours plus l'embauche, la promotion médiatique, la récompense des Autres.

Dans leur monde, il leur faudra travailler plus encore que les autres pour effacer leur handicap de naissance. Mais cela ne suffira pas : il leur faudra en plus subir les insultes, les railleries, les crachats à leur passage, et les bousculades de la part de ceux qui seront les Élus, chouchous officiels de la République. Non seulement il leur faudra payer, mais cela n'achètera même pas le respect.

Dans leur monde, leur culture sera systématiquement dénigrée, leur héritage dévalorisé et sali par de permanents amalgames. Le discours officiel sur l'histoire et la culture sera totalement entre les mains d'idéologues promus pour leur capacité à favoriser l'Ailleurs, et à ignorer l'Ici. Le savoir authentique, l'honnête méthode scientifique, tout cela pourrira dans les réserves poussiéreuses de l'université républicaine.

Dans leur monde, toutefois, la mauvaise conscience n'aura plus assez de terreau, de lumière et d'eau de pluie pour naître et se développer. Soumis à l'insulte et au dénigrement dès leur plus jeune age, voyant le succès des Autres à leur insu, ils ne se sentiront pas coupables des crimes qu'on leur impute, ils ne ressentiront pas ce besoin névrotique d'accueillir celui qui les chasse de chez eux.

Le besoin de confort moral des petits bourges de la génération Mitterrand qui donna naissance à l'aberrant laxisme d'hier aura disparu dans les pleurs et les grincements de dents, avec le confort matériel ...

Ce monde qui vient, les idéologues du grand mélange l'auront préparé. Ils en sont les architectes, ils en sont les responsables. Mais comme d'habitude, ils ne le verront pas venir ...


samedi 18 avril 2009

Solidarność : Katyn, le dernier film d’Andrzej Wajda

Lancement étouffé par les réseaux de distribution, le Centre National du Cinéma et couverture -comprendre chape- médiatique : Katyn, le dernier film d’Andrzej Wajda est donc sorti en catimini début avril dans une dizaine de salles sur toute la France...Vous êtes prié de ne surtout pas en parler.

Cette censure est d'autant plus insupportable que ce génocide « de classe » a été suffisamment falsifié, occulté par l'histoire pour des raisons géopolitiques. Aussi à ce seul titre, le caractère pédagogique et informatif de ce film justifiait bien une large communication au grand public et quelques subventions du CNC qui arrosent habituellement à tout va...des bouses cinématographiques.

Le moins que l'on puisse dire c'est que le mur idéologique n'est toujours pas tombé à l'ouest en 2009 et que la chape « de plomb » perdure. Les maitres du divertissement, anciens adeptes des « paradis populaires » veillent à la doxa inventée et toujours en vigueur depuis Nuremberg.

Que rien ne vienne brouiller et redistribuer les repentances obligatoires, les devoirs de mémoires attribués et subventionnés, les médailles vertueuses et les hontes éternelles...

Bref, que tout ce qui puisse révéler la supercherie soit étouffé. Et ce n'est pas quelques polonais catholiques, bien-nés donc bien massacrés qui vont nous gâcher cette grande fraternité, cette communion universelle.

F

jeudi 16 avril 2009

Liberté et Vérité par Joseph Ratzinger

L'article prétendu polémique est à télécharger et à lire ici :

http://www.la-croix.com/illustrations/Multimedia/Actu/2009/4/15/communio.pdf

Au fait, bon anniversaire Joseph !!!!


vendredi 10 avril 2009

La Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ en images



Pour la troisième année consécutive, je vous propose de méditer le cycle de la Passion au travers du regard d'immenses artistes, de l'intelligence iconographique et de la poésie narrative de l'Eglise. Hissons-nous sur les épaules des géants et assistons au drame ... Par rapport à l'année dernière, quelques modifications mineures. Cliquez sur l'image ci-dessus pour commencer, puis sur "suivant" pour parcourir les pages

mardi 7 avril 2009

Dérapage journalistique de 20 minutes

Suite de l'affaire de la vidéo de l'agression. A lire, l'article proprement hallucinant de 20 minutes.fr.

Non seulement le journaliste ose parler de supposée agression mais sous entend que la vidéo serait un "fake" "dénoncé par de nombreux internautes", alors même qu'un document proposé sur le site du ministère de l'intérieur montre une photo précisément extraite de cette vidéo !!! (merci Fred pour le lien)

L'autre aspect effarant de l'article est cette vieille théorie d'extrême gauche selon laquelle les faits de violence devraient être cachés pour ne pas "servir la propagande d'extrême droite". Certes, la vidéo devrait être "floutée", mais pour le reste, depuis quand les médias se gênent-ils pour diffuser des images bien plus trash d'enfants palestiniens morts carrément mis en scène par la propagande du Hezbollah ou du Hamas ? Depuis quand ??

Après Golias, encore une perle du journalisme professionnel ... Perle ou mauvaise foi ?


mercredi 1 avril 2009

Libération : le "dogme du préservatif"

Ce n'est pas un poisson d'avril, mais une manifestation d'humilité et d'intelligence de la part d'un journaliste d'un média qui est trop souvent dans l'aboiement assourdissant. Il doit y avoir un débat parmi les spécialistes sur la "multi-prévention" qui ne peut reposer sur le seul préservatif. Ce débat, refusé jusqu'à présent au nom du dogme du préservatif, va peut-être commencer à faire son chemin, dans l'intérêt de tous, et ce, n'ayons pas peur de le dire, grâce à Benoit XVI, paradoxalement.

Cela me fait penser à un prêche récent de mon curé qui parlait de "mort médiatique de Benoit XVI semant des graines de vérité". Je pose donc la question aux ennemis de l'Eglise et du pape : quelle autre institution que l'Eglise est capable d'assumer dans le temps une posture d'opposition à la seule vérité médiatique ? A part des intellectuels isolés, aucune. C'est le rôle nécessaire de l'Eglise dans notre société.

A lire dans Libé